Faire face aux mauvais payeurs en freelance

Faire face aux mauvais payeurs en freelance

Le travail en indépendant ou le freelance est une activité qui grandit de plus en plus à travers le monde. Un secteur très pratique et très vaste, mais qui propose tout de même son lot d’inconvénients. À ne citer que la rencontre avec les mauvais payeurs, que l’on vous cite ci-dessous.

Le profil type des mauvais payeurs

Lorsque l’on débute dans le freelance, on s’attend toujours à avoir des contrats de rêve et à s’en sortir le plus rapidement possible. Cependant, nombreux sont ceux qui se font souvent avoir, et qui se retrouvent avec des mois de travail impayés, ce qui est tout simplement inacceptable. Pour ce faire, vous pouvez faire face à différentes situations.

Vous pouvez être le prestataire d’une start-up qui a déjà du mal à gérer sa trésorerie. Vous pouvez avoir signé pour une entreprise qui connaît un dysfonctionnement dans son organisation interne. Ou vous pouvez vous retrouver avec un client qui refuse tout simplement de vous payer, malgré la qualité de vos services et prestations. Et évidemment, il existe différentes solutions à ces différents problèmes. Le tout est de savoir, si vous voulez vraiment lancer la procédure.

Comment réagir en cas de déni de paiement ?

Si vous faites face à une start-up qui a du mal à joindre les deux bouts comme client mauvais payeurs, votre meilleure solution n’est autre que le dialogue. Histoire de trouver une solution qui puisse satisfaire les deux parties. Et si vous êtes face à une entreprise en pleine crise, prenez la peine de les appeler et d’en discuter avec eux. De manière à leur faire comprendre que ce genre de retard est pénalisant.

Cependant, si vous faites face à un client récalcitrant, qui reste insensible à vos différentes lettres de relance. Il vous faudra alors entamer une procédure de recouvrement, ce qui vous permettra de disposer d’un premier acompte dans des délais serrés. Néanmoins, pour cela, il vous faudra relancer encore une fois votre client, par téléphone, par mail ou par courrier.

Vu que votre relance n’a abouti à rien, il vous est alors nécessaire de procéder à une mise en demeure. Et pour avoir plus de poids dans votre dossier, prenez la peine de prendre un avocat, et incluez ses frais dans le montant de votre recouvrement. Le client aura sans doute peur de se faire traduire en justice et de mettre à mal sa réputation ou celle de son entreprise.

Traduire un mauvais payeur en justice

S’il s’avère que vous avez déjà entamé les procédures précédentes et que le client refuse toujours de payer. Il vous sera nécessaire de le poursuivre en justice et demander une injonction de payer. Pour cela, contactez un huissier de justice et délivrez-lui tous les documents et pièces justificatives en votre possession, afin de constituer votre dossier.

Par la même occasion, remplissez le formulaire d’injonction de payer, ce qui vous amènera à recevoir une ordonnance. Cette ordonnance sera remise à votre client par votre huissier. Et une fois en sa possession, le client ne disposera plus que d’un mois pour s’opposer ou payer. Sachant que si le client ne donne pas suite, l’huissier sera chargé de le saisir directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.