Présentation de la défiscalisation Censi-Bouvard

Censi-Bouvard

Si vous voulez optimiser votre rentabilité financière, vous devez vous familiariser avec la loi Censi-Bouvard. Celle-ci est un dispositif de défiscalisation pouvant vous offrir diverses formes d’avantages. Pour en bénéficier, il faut respecter les conditions d’éligibilité posées par cet amendement. Ce dernier se distingue par son régime fiscal.

Quels sont les logements éligibles à la défiscalisation Censi-Bouvard ?

Il existe certaines conditions à suivre pour bien profiter de la défiscalisation Censi-Bouvard. Les caractéristiques des logements à acquérir en sont les plus importantes. Elles se focalisent généralement sur l’état de l’immeuble. D’abord, votre bien doit être neuf. Cette exigence conduit à la mise en place des habitations saines et dignes de l’être humain. Elle est également un encouragement pour ceux qui ont les moyens de procéder à de nouvelles constructions. Aussi, une maison achevée au moins depuis quinze ans est requise. Elle doit être toutefois réhabilitée de manière à être similaire à un neuf. Pour ce faire, de grands travaux ont dû être réalisés avant la conclusion de l’acte d’achat. Enfin, le contribuable a le choix d’acquérir une résidence en VEA ou Vente en état futur d’achèvement.

Comment bénéficier des avantages fiscaux en Loi Censi-Bouvard ?

Pour bénéficier des avantages proposés par Censi-Bouvard, l’investisseur se voit obligé de se conformer à des règles spécifiques. Il doit d’abord se déclarer en statut de LMNP ou loueur meublé non professionnel. Cette procédure s’effectue auprès de services fiscaux qui se situent dans la zone d’opération. Il s’agit d’une option permettant au contribuable de profiter d’une importante réduction d’impôt. Celle-ci est à raison de 50 % des revenus. En effet, vous vous soumettrez seulement à l’IR relatif à la moitié de vos loyers. Toutefois, on plafonne ces revenus locatifs à 23 000 € par an. Ils constituent un cadre limitant les prérogatives des propriétaires. Les locataires seront, de ce fait, à l’abri d’éventuelles surprises, l’augmentation abusive des loyers, par exemple. Ils sont en fait les premières cibles à qui l’État souhaite offrir de meilleures conditions de vie. En contrepartie, la défiscalisation sera accordée aux particuliers bailleurs.

Comment fonctionne la fiscalité dans l’investissement Censi-Bouvard ?

En profitant astucieusement des avantages de la loi Censi-Bouvard, vous pouvez optimiser la rentabilité financière de votre investissement immobilier. Il faut donc bien connaître les détails de la fiscalité appliquée sur les opérations effectuées dans le cadre de ce dispositif. Ainsi, la moitié de vos revenus locatifs se soumettent à la catégorie BIC ou bénéfices industriels et commerciaux. Elle sera en revanche imposable avec le régime réel si le contribuable a fait un crédit pour acquérir le bien mis en location. Dans ce deuxième cas, vous aurez la chance de déduire certains frais, entre autres les intérêts d’emprunt et les dépenses liées à la gestion. Des exploitants professionnels vont assurer celle-ci. Elle coûte 10 % de vos loyers. Ce pourcentage déboursé sera récupéré avec le régime bénéficiaire réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *