Un trekking à la conquête du mont Toubkal

La conquête du mont Toubkal est une aventure qui attire tous les passionnés de trekking au Maroc et de trekking en général. Pour rappel, ce sommet est l’un des plus hauts de la chaîne de l’Atlas et le plus haut de l’Afrique du Nord. Culminant à 4167 mètres, le Toubkal offre une vue imprenable sur le Maroc et sur les pays autour. Un parcours intéressant pour tous ceux qui souhaitent consacrer quelques jours à la découverte du Maroc profond et de ses habitants. Les départs de toutes les randonnées sur les sommets de la chaîne de l’Atlas se font à Marrakech, qui se situe à quelques kilomètres de là. Pour effectuer ce trekking dans de bonnes conditions, la meilleure période est entre les mois de mai et octobre, du fait du climat clément qui règne dans cette partie du monde tout au long de l’année.

Toubkal : randonnées, treks et ascensions

La vallée d’Imlil est l’un des arrêts avant d’arriver au pied du mont Toubkal. Il permet de profiter de ses paysages de cultures en terrasses. Les voyageurs peuvent ainsi visiter les petits souks, les boutiques artisanales et acheter des souvenirs qu’ils garderont tout au long de leur vie. De là on peut déjà apercevoir le mont Toubkal et sa majestueuse silhouette derrière les nuages. La nuit se déroule dans un gîte dans le village d’Aremd qui est perché sur une colline au sol caillouteux. Les voyageurs peuvent se reposer, partager des moments riches avec les habitants et déguster les mets locaux accompagnés du pain cuit au four traditionnel. Le trekking au Maroc avec Aventure berbere  se poursuit en direction du Marabout de Sidi Chamharouch. À cet endroit on trouve un rocher peint de blanc qui soignerait les troubles psychologiques et donnerait à ceux qui le touchent la bénédiction d’Allah. Les commerçants profitent bien de l’attrait autour de la pierre, car on y rencontre des vendeurs de tapis, de babouches, des chèches, etc.

Randonnées à couper le souffle au Maroc

Une fois la marche reprise, les voyageurs entrent dans le parc national du Toubkal. Tous les voyageurs se rencontrent ensuite au refuge Neltner, qui est une étape clé lors des trekkings au Maroc. Le refuge Neltner est situé à 3200 mètres et c’est le dernier point de refuge avant d’entamer la dernière partie du périple sur le mont Toubkal. À la nuit tombée le refuge devient un véritable marché plein de voyageuses étrangères parlantes différentes langues. Ils se retrouvent pour manger, discuter les uns avec les autres. L’espace dispose aussi de douches et d’espaces pour installer des tentes pour la nuit. Le refuge est d’ailleurs en perpétuel agrandissement afin de satisfaire le nombre de voyageurs toujours plus grand. Une fois toutes ces étapes franchies, le cinquième jour les voyageurs peuvent se délecter du plaisir d’être à bonne hauteur du sommet le plus haut d’Afrique du Nord. Ils peuvent se réjouir de l’exploit accompli et profiter de la vue.  Finalement, réserve ton séjour dans le gite. Ils se chargeront de trouver un guide local pour t’accompagner tout au long de la randonnée que tu aimerais faire.En ce qui concerne les endroits à parcourir, le trekkeur peut choisir sans trop de contraintes, le lieu qui lui convient, les haltes qu’il souhaite, la vitesse de marche, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *