Les programmes financiers à faire après le covid pour faciliter la vie aux particuliers

programmes financiers

Après des semaines de confinement, la Belgique reprend enfin son souffle. Mais malgré la reprise, la vie aux particuliers et professionnels a encore du mal à s’en sortir financièrement. Heureusement quelques mesures ont été prises dès le début du confinement,  et restent d’ailleurs applicables de nos jours, pour permettre à tout un chacun de mieux vivre en ces périodes troubles. Mais quels sont donc ces programmes de soutiens financiers ? En voici quelques-uns.

 

Un rééchelonnement des mensualités des crédits

Si vous avez des crédits en cours, les autorités exigent désormais aux banques de proposer un rééchelonnement, et ce, sans pénalités des remboursements. Cela s’applique aussi bien aux simples particuliers qu’aux entreprises. Mais cette mesure d’accompagnement va encore plus loin. Selon l’expert-comptable Forest, elle serait encore applicable de nos jours auprès de certaines banques belges. Si vous contractez un crédit maintenant, vous pourriez bénéficier de quelques mois sans remboursement et réaliser vos projets en toute tranquillité. Les mensualités ne commencent qu’après 3 mois à compter de la date de souscription à l’emprunt. Cela s’applique aussi bien pour les crédits personnels qu’affectés. Attention toutefois, cette offre n’est pas disponible auprès de toutes les banques. Il vaudrait mieux vous renseigner avant de vous engager pour éviter tout malentendu.

En tous les cas, on parle de report de mensualités et non d’annulation de prêt. Dans le second cas, il faudra vous adresser à un comité de surendettement qui évaluera votre situation et qui pourra statuer sur l’importance ou non d’annuler la dette.

 

Un report des dates de prélèvements fiscaux

Attention, le Covid19 n’a pas annulé les prélèvements sociaux. Malgré le contexte actuel, vous devez toujours faire vos déclarations. Les autorités belges ont proposé quelques facilitations en la matière. Ce n’est notamment pas la peine de vous déplacer. Votre expert-comptable Forest ou vous-même pouvez faire vos déclarations d’impôts en ligne. Toutes les démarches sont expliquées sur les sites dédiés.

Par contre, pour vous permettre de souffler financièrement, les prélèvements fiscaux prévus cette année ont été reportés. Encore une fois, c’est valable pour les simples particuliers comme pour les entreprises : TPE, PME ou très grande société. On parle notamment du payement des participations sociales pour l’année d’exercice de 2019. En effet, les participations sociales en Belgique ont une année de retard. Les impôts que vous avez déclarés lors de votre déclaration de cette année seront prélevés au cours de l’année prochaine. Cela touche les impôts sur la propriété immobilière, les investissements en bourses, etc.

 

Un soutien financier pour les personnes sans emplois

À cause du confinement, de nombreuses personnes sont devenues des chômeurs. À cela s’ajoutent les personnes sans emplois qui étaient déjà présentes en Belgique avant l’épidémie. Des mesures d’accompagnement ont également été prises pour ces derniers afin de leur permettre de mieux vivre le confinement. Une indemnité journalière sera accordée pour chacun.

Les indemnités en question varient selon que vous soyez frappée d’un chômage temporaire ou définitif et selon le secteur d’activité dans lequel vous avez travaillé auparavant. La disponibilité et les modes de versement de ces dernières varient d’une ville ou à une autre. Il faudra vous informer auprès des autorités. Néanmoins, il vous faut savoir que cette mesure d’accompagnement n’a été disponible que pendant le confinement. Après la réouverture de tous les entreprises et commerces, il faudra vous déclarer comme chômeur pour toucher les allocations classiques. Après ces quelques semaines sans travailler notamment, et à cause des différentes nouvelles mesures à mettre en place dans les entreprises pour le respecter des règles de distanciations sociales, certaines enseignes n’ont pas pu réengager l’intégralité de leur personnel. Le taux de chômage est en hausse, non seulement en Belgique, mais aussi dans la majorité des pays dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *