Tout sur le métier d’avocat en droit des affaires

Il est indéniable que le métier d’avocat evry fait rêver plus d’un. En effet, ce dernier est réputé pour être passionnant et bien rémunéré. Mais quels sont les requis pour exercer ce métier ? À travers cet article, vous apprendrez tout sur la carrière d’un avocat, et plus particulièrement sur celle de l’expert en droit des affaires.

Comment devenir avocat en droit des affaires

Les études requises pour devenir avocat

Pour devenir avocat, il faut disposer d’un Master 2 en droit (préférable) ou d’un Master 1 au minimum.

Suite à une année de préparation au sein d’un IEJ (Institut d’Études Judiciaires), l’étudiant doit passer un examen d’entrée à un CRFPA (Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats).

Une fois admis, il suivra une formation de 18 mois (cours théoriques, projet pédagogique individuel, stage au sein d’un cabinet d’avocat et rédaction de mémoire), qui sera validée par un examen final. Ainsi, le jeune apprenti décrochera le CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat), qui est indispensable pour le métier.

Finalement, pour pouvoir pratiquer sa profession, l’avocat doit prêter serment et s’inscrire à un barreau.

Se spécialiser en droit des affaires

Un avocat est avant tout un professionnel du droit. Il peut être un généraliste ou se spécialiser dans un domaine bien déterminé.

Ainsi, différentes catégories d’avocats peuvent être distinguées, telles que :

  • Les avocats d’affaires (comme ceux du cabinet d’avocat Evry), ayant pour principaux clients des entreprises
  • Les publicistes, dont le rôle est de défendre les personnes, les collectivités ou les entreprises devant le tribunal administratif
  • Les pénalistes, qui ont pour objet de défendre les auteurs supposés de crimes ou de délits
  • Les spécialistes des affaires civiles, intervenant dans les affaires de divorces, de successions, etc.

Les Qualités essentielles d’un avocat en droit des affaires

Un avocat d’affaires devra disposer des qualités générales d’un bon avocat, et de celles qui sont nécessaires pour exercer dans le milieu des affaires.

Les qualités générales d’un bon avocat

Un bon avocat doit être apte à défendre, aider et conseiller son client, que celui-ci soit un particulier, une entreprise ou une collectivité. En plus de ses connaissances juridiques, il devrait :

  • se préoccuper sérieusement de son client
  • être discret (le secret professionnel est fondamental)
  • savoir mener des recherches
  • faire preuve de créativité et d’innovation pour proposer des solutions efficaces
  • être persévérant
  • disposer d’une bonne capacité rédactionnelle
  • être logique, avoir un esprit d’analyse et de synthèse
  • avoir une bonne capacité de discernement et de jugement
  • être un bon diplomate
  • disposer d’une bonne éloquence en public
  • avoir un bon réseau de connaissances (connaître des professionnels de son milieu l’aidera dans son travail).

Les qualités d’un bon avocat d’affaires

L’avocat d’affaires doit disposer en plus, des compétences qui suivent :

  • Être à l’écoute des dirigeants de l’entreprise
  • Avoir une bonne compréhension du mode de fonctionnement de l’entreprise
  • Connaître parfaitement les règles de droit et le secteur dans lequel exerce l’entreprise
  • Procurer des conseils et des solutions efficaces pour toute question juridique liée aux affaires de l’entreprise
  • Avoir une connaissance élargie sur les différentes branches du droit des affaires.

Effectivement, le droit des affaires est constitué de plusieurs branches. Les principales sont : le droit des sociétés, le droit de la concurrence, le droit des procédures collectives et le droit bancaire. Travailler dans le milieu des affaires commerciales exige une large connaissance juridique : le droit commercial, le droit des contrats, le droit de la propriété industrielle, le droit fiscal, etc.

Ainsi, être un bon avocat en droit des affaires requiert un vaste domaine de compétence, incluant ces différentes branches. Toutefois, ce dernier peut être spécialisé dans l’une ou certaines de ces branches. Ainsi, un cabinet d’avocat pourrait comprendre divers experts en ces différents domaines. C’est par exemple le cas du cabinet d’avocat evry.

Où travaille un avocat en droit des affaires

Comme tout avocat, l’avocat d’affaires est libre d’ouvrir un cabinet qui lui est propre. Ainsi, il peut faire le choix de travailler seul ou avec l’appui de collaborateurs (comme c’est le cas pour le cabinet d’avocat Evry).

Il peut être lui-même un collaborateur ou un salarié. Dans le dernier cas, l’avocat ne dispose pas du statut de professionnel libéral. Ainsi, il ne pourra pas développer une clientèle personnelle.

L’avocat peut vous accueillir dans son cabinet. Il peut aussi se rendre à vos locaux. En outre, il se déplace avec son client pour les rendez-vous d’expertise. Par ailleurs, il passe évidemment une partie de son temps dans les tribunaux.

Quelles sont les missions d’un avocat en droit des affaires

L’avocat d’affaires joue un rôle essentiel depuis la genèse d’une entreprise (choix du statut juridique, rédaction de pacte d’associés, …) jusqu’à sa cession.

En général, sa mission consiste à représenter et à défendre la société auprès de la justice, afin de faire valoir ses droits et intérêts. Il conseille juridiquement les dirigeants afin que l’entreprise exerce son activité dans le cadre légal.

Pour en savoir plus sur les missions d’un avocat en droit des affaires, vous pouvez vous rendre sur le site en ligne du cabinet d’avocat evry.

Quel est le salaire d’un avocat en droit des affaires

Un avocat gagnerait en moyenne 6 775 euros brut par mois. Au fil des années, son salaire connaît une progression. Si un débutant perçoit généralement autour de 1 667 euros brut par mois, un avocat en fin de carrière peut gagner quant à lui, 9 000 euros par mois.

Pour avoir une idée du mode de rémunération d’un avocat en droit des affaires, les honoraires du cabinet d’avocat evry, disponibles sur leur site en ligne, peut vous servir de références.

 

Pour conclure, le métier d’avocat d’affaires exige des connaissances juridiques approfondies, en plus de qualités personnelles comme la logique, la persévérance et l’éloquence en public. Bien qu’il soit passionnant, le métier est exigeant. Ainsi, il faut bien se renseigner avant de s’y lancer.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *