Tout ce qu’il faut savoir sur le manager de transition

Le parcours d’une entreprise est souvent jalonné de crise. La façon dont cette problématique va être gérée permet ou non d’éviter des résultats négatifs. Parfois, il se peut que la boîte en question ne dispose pas d’une ressource qualifiée pour résoudre la situation. Dans ce cas, l’alternative la plus efficace pour tout remettre en place est de recourir à un manager de transition. Ultra qualifié, ce cadre externe va donner à la firme la possibilité de remonter la pente. Pour comprendre le métier de celui-ci, un point s’impose.

Le manager de transition : une aide précieuse pour une boîte

Apparu en France à la fin des années 1980, le management de transition se caractérise par son fort dynamisme. Ce concept connaît un succès flagrant, et ce, pas seulement dans l’hexagone, mais aussi à travers les cinq continents. Pourquoi cette pratique a-t-elle autant de notoriété ? La réponse est simple : bon nombre d’entreprises ont compris les avantages de faire appel à un manager de transition. D’ailleurs, ce ne sont pas uniquement les firmes qui font appel à ce professionnel comme www.vhdi.fr. Les grands groupes internationaux, les collectivités territoriales et les start-ups sollicitent souvent l’intervention de celui-ci. Qui est exactement le manager de transition ? Ce dernier est la personne qui va accompagner une boîte dans les périodes charnières de son existence. Le domaine d’action de ce cadre externe est large.

Le manager de transition peut intervenir durant les moments de crise. Généralement, les actionnaires d’une firme recourent à l’intérim management lorsqu’il y a une difficulté que les dirigeants peinent à solutionner. Expérimenté, le manager va alors tout mettre en oeuvre pour permettre à la société d’atteindre un certain niveau de stabilité. À partir du moment où il sera nommé au poste de dirigeant, il effectuera un audit. Il mettra également en place une cellule de crise. Selon les failles constatées, il choisira la meilleure stratégie à adopter. Pour assurer sa mission, le manager s’inspire généralement de ses expériences dans d’autres boîtes. Cela lui permettra d’élaborer un plan en adéquation à la situation de la société, et ce, en un temps optimal. Il mobilisera ensuite les moyens logistiques et organisera la sortie de crise.

L’intérim management est donc une solution efficace pour résoudre une crise au sein d’une entreprise. Il est important de remarquer que cette pratique n’intervient pas que dans ce type de problématique. En effet, l’aide d’un manager de transition est souvent sollicitée lors d’une fusion ou d’une acquisition. Pour améliorer les performances de leurs équipes, un grand nombre de sociétés font appel à ce professionnel.

Un bon manager de transition : quelle qualité devrait-il avoir ?

Le métier de manager de transition ne se fait pas à l’improviste et encore moins par pur hasard. Au contraire, ceci demande des compétences spécifiques. De plus, ce professionnel doit être une personne très expérimentée, puisqu’il est tenu d’être opérationnel dès sa prise de fonction. Habituellement, le manager de transition a déjà exercé sur un poste à forte responsabilité. Son ancienneté lui permettra de trouver des solutions dans les plus brefs délais. En outre, le manager de transition doit être une personne réactive, adaptable, ouvert d’esprit et attentif aux petits détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *